Informations pratiques

 

Gastronomie

La gastronomie espagnole est réputée pour être riche et plutôt "huileuse". Cela peut parfois conduire à certaines exagérations mais il n'est pas nécessaire de chercher très longtemps pour dénicher des restaurants de qualités. Notre page "voir faire" en liste d'ailleurs quelques uns.

Parmi les spéicalités locales, relevons une boisson qui n'est pas très connue mais qui mérite une petite attention. Il s'agit du Chuffi ou orgeat de souchet! Le souchet comestible, (ou Amande de terre, Choufa, gland de terre, noix tigrée) est une plante vivace qui aime l'humidité et qui pousse au bord de l'eau. Cette plante comestible n'est pas cultivée à grande échelle. Ses rhizomes jaunes forment de petits tubercules brun-jaunâtre à maturité. Crus ou secs, ce sont ces derniers qui sont utilisés. Ils ont la forme et la taille d'une noisette . On peut aussi en tirer une huile excellente. Dans la région deValence, ils servent à préparer l' «horchata de chufa » (orgeat de souchet). Merci Annie pour nous avoir transmis cette précieuse information.

 

Coût de la vie
Si vous vivez encore dans l'illusion d'une Espagne bon marché, revenez vite sur terre. La plupart des prix sont comparables à ceux pratiqués en Suisse ou en France.


Téléphone et poste
La maison de Rosamar n'a pas de téléphone. Par contre la réception de réseaux est excellente pour les portables.
L'office de poste le plus proche est à San Feliu. Le courrier arrive (lentement) à Rosamar et est déposé dans une petite boite à lettre à l'"informacion".


Magasins
Pour les grandes courses, prévoir des expéditions à San Feliu (à 9km). Un petit supermercado, près de la plage, est ouvert tous les jours en juillet et août.

 

Vins
Lorsque j'ai découvert cette région (au début des années 80), le vin espagnol n'avait pas très bonne presse (du moins auprès d'un valaisan....). On y trouvait, pour 50 centimes le litre en vrac, un liquide tout juste buvable. Pour à peine plus cher, on tombait sur des bouteilles presques correctes. Aujourd'hui, ça n'est plus vraiment le cas. Le vin espagnol s'est considérablement amélioré (et les prix ont suivis...).
Outre ce que l'on peut trouver dans les "cavas" de San Feliu et des environs, un petit détour par les supermarchés peut valoir la peine. A côté des traditionnels "Sangre del Toro" et autres "Torres" et "Raimat", on peut y trouver des bouteilles de "Ribera del Duero" (région de Burgos) très intéressante. C'est d'ailleurs notre appelation préférée en terme de rapport qualité/prix. Et ça change du Rioja... A visiter, entre autres, les rayons de "Lidl" et de l'"Esclat", sur la route de Santa Christina.


Restaurants
Il y a un restaurant dans l'urbanisation. Le cadre est très sympa (terrasse avec vue sur la mer, palmiers, jeux pour enfants totalement rénovés en 2004). L'accueil peut, disons-le, être franchement désagréable mais reste acceptable, tout comme la nourriture.
La région compte toutefois plusieurs bons restaurants, à San Feliu notamment. Nous recommandons le restaurant dit "des Suisses", sur la route de Tossa (env. 7 km de Rosamar), le Madrugada, dans le centre hôtelier Giverola. On y mange très bien pour un prix raisonnable (voir également notre page "liens"). Nous tâcherons d'en mettre d'autres sur ce site. N'hésitez pas à nous faire parvenir vos coups de coeurs ou d'humeur...


Connexion Internet
Si vous avez la possibilité de connecter votre téléphone mobile à votre ordinateur portable, aucun problème car les réseaux sont excellents (il y a même du GPRS). Ca n'est toutefois par la solution idéale en raison de la lenteur de transfert des données. Des "points" internet sont disponibles dans la région. Voilà ceux que j'ai identifié :
A San Feliu : Au café Zurich, premier rond-point en arrivant depuis Rosamar. 3 PCs, 1 Euro le 1/4 d'heure et pas de possibilité de sauver des fichiers sur disquette). Plus testé depuis 2002.
A la bibliothèque municipale, derrière la rambla, sur la route de Santa Christina. Une dizaine de PCs, accès gratuit moyennant l'inscription (gratuite aussi) à la bibliothèque). Possibilité de sauvegarder des données sur disquette, heures d'ouvertures limitées et durée limitée à 30 munites en cas s'affluence.
Café la Panthère Rose, sur le haut de la ville en direction de Gérone. 2 PCs plutôt anciens, 2 € l'heure, possibilité de sauvegarder des fichiers sur disquettes et sur support USB. Ouvert avec le café (et même assez tôt le matin (env. 8h00...).
A Platja d'Aro : "Business Center", à l'entrée en arrivant de San Feliu (à la hauteur du rond-point en face du grand salon de jeu - luna park). Près de 20 PCs, prix dégressifs - 3 € la première heure -, itou itou. Un cybercafé existe également, Avda. Cavall Bernat, 92 (voir également le site de Platja (site web favoris). Je ne l'ai pas encore testé.
Ma préférence va, malgrès la vétusté de l'équipement, à La Panthère Rose (sympa tôt le matin avec en bruit de fonds la télévision espagnole et ses séries matinales un peu glamour..) et la bibliothèque municipale (calme et tranquillité assurée). En été 2004, je me suis toutefois surpris à aller plusieurs fois au Business Center de Platja pour ses équipements et l'accès non limité en temps.